JPEG et RAW

jpeg vs raw et développement

La bataille

Il est de ces questions qui reviennent régulièrement sur la pertinence d’apprendre quelque chose alors que la machine le fait très bien et de ce fait mettre le moins possible les mains dans le “cambouis”.

En somme, quel est l’intérêt d’apprendre à utiliser un logiciel de développement photo ? en l’occurence darktable sur ce site.

Le jpeg est un format d’image compressé, qui a été construit par le boîtier et contient peu d’informations contrairement au raw. Par contre, le jpeg est un format directement utilisable ce qui n’est pas le cas du Raw. La plupart des appareils possèdent des styles pour les clichés (sépia, noir et blanc, etc), par exemple ceux connus sont surtout les styles de fujifilm.

Finalement, le raw n’a que peu d’intérêt. Cette équation n’est toutefois pas si simple.

Si on effectue un comparatif avec l’argentique, on peut assimiler le raw au négatif et le jpeg au “tirage papier”. Du négatif, il est possible d’arriver à une infinité de résultats tandis qu’avec le papier, il est plus compliqué voir même impossible dans certains cas à arriver au résultat souhaité.

Ce raisonnement s’applique aussi au numérique avec le Raw et le jpeg. On pourra arriver à une infinité de résultats avec le raw tandis que le développement sera limité avec un jpeg.

Pour ma part, depuis que j’ai appris à me servir correctement et un minimum de darktable, je ne me vois pas revenir en arrière. j’avais déjà relaté de cette différence dans une vidéo.


Exemples de développement : jpeg vs RAW

Il n’est pas non plus nécessaire de tout connaître dans ce logiciel. Il est possible de s’en sortir très simplement. J’ai écrit un tutoriel en ce sens afin d’aider les personnes voulant mettre les pieds à l’étrier, le document est disponible sur la page d’accueil. Comme toute chose, il faut apprendre un peu pour pouvoir en tirer un maximum ensuite et surtout se faire plaisir.

Pour un tirage à grande échelle (pas moins de 600 clichés), j’ai simplement appliqué le développement avec les modules du tutoriel et pour un album, c’est amplement suffisant.

Bonne lecture


Infos, documents, contact… rendez-vous sur la page d’accueil