Sauvegarde : théorie

Pourquoi sauvegarder ?

Le risque principal est de perdre des documents, en l’occurrence pour ce qui nous intéresse des photos. Aucun médium de sauvegarde n’est éternel. Il faut donc s’intéresser à la théorie dans un premier temps.

Règle des 3-2-1

Ce nom définit les 3 principes afin de n’avoir peu sinon aucune perte de documents.

Il s’agit donc d’avoir :

Et cela pour plusieurs raisons.
Les endroits différents permettent de ne pas mettre les œufs dans le même panier. Un sinistre (incendie, vol…) ne détruira qu’un seul support physique.
Au sujet des supports physiques, il existe une attention particulière à avoir. Il faut faire attention à utiliser des supports qui ne sont pas de la même série de fabrication, si il y a un défaut, il est fort probable que son jumeau soit atteint du même mal. Dans ce cas, ces deux supports seront caduques.

Le chiffrement

Dans cette règle, il manque l’accessibilité des données surtout dans le cas d’un support amovible. Si vol, la clé ou disque dur sera accessible en lecture et les documents seront visibles.

Le chiffrement du support sert à protéger l’accès à ces données. Suivant chaque personne, il y aura toujours parmi les photos une partie de personnelle. Cette protection est donc des plus essentielles.

Pratique personnelle

Pour ma part, tous mes supports sont chiffrés que ce soit clé usb ou disque dur externe. En nombre de sauvegardes, il existe au minimum 3 copies jusqu’à un nombre de 5. Par contre, les supports malgré leur disposition dans plusieurs pièces sont toujours sur le même lieu. Il y a donc une faille dans mon processus. Je réfléchis encore comment y remédier.

Le prochain article sera dédié aux différentes sortes de sauvegardes pour expliquer le processus.


Infos, documents, contact… rendez-vous sur la page d’accueil