Changement APN

Changement APN

Comme dit dans cet autre post, je cherche à upgrader mon boîtier photo. Je vais vous partager certaines de mes réflexions que j’ai dans ce but.

Le point

Il est difficile tout comme précédemment pour la taille du capteur de définir les points de l’appareil : poids, compacité, prix, etc…
Je n’avais pas alors pensé alors à cette chose essentielle. Avant de penser à toute spécification d’un appareil, il faut savoir préciser son propre besoin :

Par exemple, un photographe de sport se déplace en motorisé, ne marche que très peu, pourra transporter une certaine charge, d’autant qu’il aura probablement un trépied ou un autre moyen de fixation et a besoin d’un autofocus précis. Un reflex pourra le satisfaire.
D’un autre coté, un photographe de nature a besoin de son matériel lors d’une marche avec donc un poids réduit, des focales importantes pour l’animalier. Pourquoi donc pas de l’APS-C ou même du micro 4/3 ? Plus léger, moins encombrant avec un multiplicateur de focale dans le boîtier.

En quelque sorte, autant de boîtiers pour chaque utilisateur.

Notions plus concrètes

Le poids

Suivant notre utilisation, il le faudra compact donc léger ou au contraire gros et de facto plus lourd. Apparemment, ce type d’appareil gros reflex dans un certain sens fait pro ; dans le sens où il fera de “meilleures” photos. Ce que je ne pense pas.

On peut lire de partout que l’appareil ne fait pas le photographe et qu’avec le moindre appareil, il est possible de tirer des photos splendides. Je mettrais un bémol toutefois, on peut avoir des belles photos certes mais c’est un outil qui peut faciliter la prise de vue et grandement. Par exemple, un photographe animalier aura du mal à faire la mise au point avec un appareil ayant un autofocus de base. Les clichés seront dans la majorité flous sur le sujet. Avec un appareil plus performant, les clichés seront nets.

L’appareil est un outil qui doit être adapté à l’usage que l’on veut en faire.

L’autofocus

Comme écrit précédemment, un photographe de paysage n’aura que peu besoin d’un autofocus performant contrairement à un photographe animalier.

Le prix

Notion aussi importante, il conditionne tout de même les achats. Il me semble que le crédit n’est pas illimité.

Conclusion

On peut en citer encore beaucoup mais au final, on revient presque toujours sur cette notion : pour quelle utilisation ? Il est donc important de bien mettre en page les besoins et l’appareil viendra tout seul. Il faut ajouter aussi les critères de post-production (objectif connu dans la base de données, fichier lisible par darktable…)

Je rajouterais une seule chose. L’appareil photo qui plait sera un appareil photo utilisé. Si l’utilisation correspond à notre patte, le boîtier sera utilisé la majeure partie du temps. Se faire plaisir (en étant en relation avec nos besoins) servira à l’utiliser dans toute situation. Il est faut que l’envie soit supérieure à la contrainte.


Infos, documents, contact… rendez-vous sur la page d’accueil